Perpignan mérite vos idées. Rejoignez perpi-d

PERPI-D est un mouvement conçu pour les perpignanais, par des perpignanais. Il est le fruit d’une double évidence : Perpignan a incontestablement le potentiel pour se hisser au rang des villes les plus modernes, les plus dynamiques, les plus sécures et les plus prospères du sud de France. Pourtant, l’immobilisme et le défaitisme local ont conduit les citoyens et les politiques au pessimisme, à la résignation stérile et plus grave encore, à l’acceptation d’une situation économique et sociale de plus en plus précaire.

Face à l’urgence de la situation, il n’est plus question de se résigner. Bien au contraire, il est temps que les citoyens se réapproprient le débat et l’espace public pour s’affirmer non plus comme spectateurs de la société perpignanaise de demain, mais pour en être véritablement les acteurs.  

POUR CE FAIRE, PERPI-D PROPOSE UN PLAN D'ACTIONS JALONNÉ EN PLUSIEURS ÉTAPES :
 

  • 1) Les perpignanais pourront soumettre et partager sur notre site interactif (www.perpi-d.com) leurs idées concrètes ou plus générales pour améliorer le quotidien des perpignanais dans un futur proche.
     

  • 2) Les perpignanais seront invités par l’équipe de perpi-d à répondre à des sondages sur des thématiques ciblées.
     

  • 3) Des rencontres thématiques auront lieu dans les prochains mois pour que nous redéfinissions ensemble quelles seront les politiques publiques qu’il conviendra de mettre en œuvre pour rendre Perpignan à nouveau attractive.
     

  • 4) Un cahier des charges sera dressé en vue des municipales de 2020 afin que vos idées ne soient pas rendues lettre mortes mais constituent au contraire une boussole pour la réalisation de nos objectifs futurs.

Perpignan : un nouveau think tank en vue des municipales de 2020

Article L'indépendant : Publié le 06/12/2018

Le club de réflexion perpi-d, proche de l'adjoint au maire LR Olivier Amiel, a été lancé mercredi 5 décembre. Il a comme ambition de travailler le programme municipal du probable candidat en 2020. 

La symbolique est forte tant leurs pères respectifs ont symbolisé durant les mandats de l'ancien maire de Perpignan Jean-Paul Alduy le dialogue interreligieux et le vivre-ensemble. 

Youssef Akkari, 31 ans, fils du regretté médecin et responsable politique Ahmad Akkari, ainsi que Jordan Halimi, 28 ans, fils de l'ancien adjoint au maire Maurice Halimi, sont à l'initiative du lancement d'un nouveau think tank (club de réflexion) dénommé perpi-d. Leur ambition : permettre de faire émerger des idées qui devraient intégrer par la suite un projet municipal porté par l'adjoint au maire à la politique de la ville Olivier Amiel. Pas officiellement candidat, l'élu ne semble plus faire de mystère de son ambition malgré l'encombrement des prétendants au centre et à droite entre le maire LR sortant Jean-Marc Pujol, le député LREM Romain Grau, l'ancienne conseillère municipale Clotilde Ripoull mais aussi le député d'extrême-droite Louis Aliot qui devrait partir autour d'une liste de rassemblement sans étiquette. 

"On a tous débattu de ce qui va bien à Perpignan et ce qui ne marche pas. Mais face à l'urgence de la situation, il est temps que l'on se réapproprie le débat et l'espace public pour s'affirmer non plus comme spectateurs mais comme acteurs", ont-ils annoncé mercredi lors du lancement officiel de ce nouveau club de réflexion. 

Les deux trentenaires proposeront des séries de conférences sur des thématiques urbaines précises mais aussi des études prospectives et comparatives. "Ce que l'on souhaite, c'est que nos idées soient suivies d'effet car elles seront des réponses claires aux problématiques des Perpignanais."

https://www.lindependant.fr/2018/12/06/perpignan-un-nouveau-think-tank-en-vue-des-municipales-de-2020,5002642.php

CONTACT.jpg
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now